Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Cinq saveurs de gilets jaunes à Montreuil

Après un mois de phénomène gilets jaunes, au lendemain de l'allocution présidentielle et à la veille du conseil municipal, je vous propose un point vitaminé sur le phénomène politique de l'automne. S'il est recommandé de consommer cinq fruits et légumes frais par jour, il est encore tôt pour voir si ce mouvement populaire qui pue un peu le fascisme, mais dont l'aspect semble prometteur à certain, aura des effets bénéfiques sur notre démocratie.

Après un mois de phénomène gilets jaunes, au lendemain de l'allocution présidentielle et à la veille du conseil municipal, je vous propose un point vitaminé sur le phénomène politique de l'automne. S'il est recommandé de consommer cinq fruits et légumes frais par jour, il est encore tôt pour voir si ce mouvement populaire qui pue un peu le fascisme, mais dont l'aspect semble prometteur à certain, aura des effets bénéfiques sur notre démocratie.

(A moins que les gilets jaunes ne renversent la démocratie locale dès demain voici l'ordre du jour du conseil municipal du 12 décembre à 19h. Des gilets jaunes comptent déposer leurs doléances et se rassembleront dès 18h30 devant la mairie.)

http://www.montreuil.fr/fileadmin/user_upload/Files/actualites_fichiers/2018/12_dec/odj-cm-06122018.pdf

1/ Melon Canari

Thomas Guénolé, récemment installé à Montreuil et en quatorzième position sur la liste France Insoumise aux européennes. J'ai déjà parlé du député Corbière plus prompt à s'engager en faveur des gilets jaunes que contre l'antisémitisme.

C'est toute la france insoumise qui y va, telle Hélène, franco dans le giletjaunisme. Thomas Guénolé à l'ardeur des convertis.  Et sur twitter il rend compte de son activité révolutionnaire. Car nous vivons une révolution et il la vit au côté du peuple, sur les barricades dressées sur les Champs-Elysées. Mais le fier insurgé menant son combat de renversement de la tyrannie doit bien répondre à certaines contingences fort prosaïques. Elles sont l'occasion de rendre compte des évènements historiques qui se jouent

Mettons en perspective ce qui se passe sur les Champs Elysées le premier décembre en début d'après midi. Il y a un nuage de lacrymos, des images extrèmement violentes de dégradations, d'incendies, de bagarres, des bilans de dizaines de blessés. Oui, il fait un temps à ne pas faire sortir un touriste dehors qu'il soit riche ou pas. Genre le modeste couple polonais ou chinois de la classe moyenne qui s'offre un voyage de Lune de Miel à Paris, qui a pris une chambre dans un Formule 1 au bord du périph et qui vient voir la plus belle avenue du monde pour le voyage de sa vie LES GILETS JAUNES LE TERRIFIE AUSSI! ILS GACHENT LEUR VOYAGE!

Par contre j'ai lu les rapports des journalistes qui ont assisté aux comparutions immédiates des gilets jaunes arrêtés par dizaines le 1er décembre. Je connais bien ces gens, cette France. Je compatis, notamment avec ceux qui ont trop bu. Ces "petites gens", entrer dans un Grand hôtel peut les intimider, les terrifier. Entrer dans un grand hôtel et ressortir tranquilou faire la révolution? Il en faut, de la confiance de classe pour rentrer dans un Grand Hôtel. Particulièrement quand c'est l'émeute dehors, et qu'on porte la tenue des émeutiers. Là c'est top level. Relire Bourdieu une fois de temps en temps, n'est ce pas? 

De Ruffin à Guénolé en passant par Autain et Mélenchon, la plupart des insoumis sont une clique de bourgeois, de rentiers de la lutte. D'ailleurs les gilets jaunes pigent de mieux en mieux l'arnaque parce qu'ils ont plus de sens politique que ces escrocs ne leur en prêtent.

A Montreuil le "leader" des gilets jaunes est évidemment un insoumis, José Espinosa. Vu à la télé. Ils ont un peu tenté de squatter le rassemblement des coquelicots la semaine dernière. L'un des gros soucis que j'ai avec les gilets jaunes c'est que le point de départ est une fronde lancée par les nationalistes de droite contre une mesure tentant timidement de mettre fin à la niche fiscale diésèliste. Et on tenterait une convergence des luttes avec les causes écolos? Qu'est ce que le mouvement cinq étoiles italien a sacrifié en premier en s'alliant aux fachos de la ligue du nord, avant même l'intransigeance sur l'Europe? Mais oui, les vagues prétentions écologistes. ça commence comme ça et ensuite le surmoi humaniste, puis les exigence sociales sont abandonnées, en même temps que les défenses démocratiques. C'est ça le fascisme. 

Les gilets jaunes accélèrent la dérive brune des insoumis.

 

2/ banane bien brune

Comment zapper à ce point que le fascisme a toujours une composante sociale? Le mouvement des gilets jaunes a fait sauter les digues. Le front national est fréquentable, puisqu'on le fréquente.

Dans ce reportage de Russia Today sur les gilets jaunes de Montreuil une militante de gauche dit ne pas vouloir manifester "aux côtés de ces gens". Personnellement je la comprends tout à fait, parce qu'en tant que militant la lutte contre l'extrême droite c'est LA BASE

Eh bien même à Montreuil on assume que c'est impossible, que ça signerait la fin du mouvement, et que donc "c'est un mouvement apolitique". Les Skinheads aussi se disent apolitiques, hein. 

On tolère la violence, ça c'est à la rigueur congruent avec la gauche, mais on tolère aussi la haine fasciste. Parce qu'en partage avec les fascistes les gilets jaunes ont la haine de Macron.

la haine comme ciment d'un mouvement, et les principes humanistes abandonnés les uns après les autres. magnifique. 

3/ Ananas gommosé

Dieudonné Mbala-Mbala a finalement quitté Montreuil mais la ville est toujours dans son agenda. Il mentionne Patrice Bessac dans une vidéo où il est question de quenelle. 

Vous savez à quel point le personnage aime l'argent, et là, toujours flattant les bas instincts et attisant la haine il continue à faire son beurre grâce aux gilets jaunes. L'ananas, c'est une référence à "shoahnanas". Excellent jeu de mot! 

Les gilets jaunes, ce mouvement où l'on peut rire de tout avec n'importe qui.

4/ Cerise Bigarreau de Buttner

 

Je ne vais pas accabler les anticapitalistes libertaires de s'intéresser, de participer à un mouvement populaire. Je suis un écolo social démocrate et je suis lucide sur les divergences que j'ai en termes de valeurs. Je regrette cependant un peu leur position à cause de partage de valeurs communes que je pensais plus fermes chez eux. Je n'assisterai pas à leur débat sur les gilets jaunes mais il est peut-être toujours en cours tandis que je publie cet article. Je trouve un peu naïf leur évaluation des rapports de force, et si je pourrais rejoindre une révolution libertaire, je ne saurais rejoindre celle des gilets jaunes. J'assume de rester du même côté de la barricade que Cohn-Bendit tant que les fachos sont de l'autre côté. Et j'ai un peu les boules que des copains-copines avec lequel j'ai inauguré une plaque Clément Méric à Montreuil envisagent sans trop d'inquiétude leur action dans un mouvement où l'on crie impunément "justice pour Esteban", Murillo, meurtrier de Clément Méric l'antifasciste, entre deux agressions racistes et un appel à remplacer Macron par un aristocrate général d'armée, moyennement libertaire. On va lancer l'autogestion avec ces gens-là? Allez-y les copains, commencez le boulot de changer la majorité idéologique, mais je pense que Macron aura légalisé le cannabis avant que je partage quoi que ce soit avec ces gens qui sont les pires de mes ennemis. Je pensais que c'était les vôtres aussi.

J'entends la prétention antiraciste et antisexiste de l'appel sur Paris-luttes. Mais je nie que cela puisse conquérir une majorité idéologique en mettant en revendication principale "Macron démission". Désolé mais ce n'est pas l'autogestion qui est la plus probable en cas de renversement de Macron, en cas de fin de la démocratie de représentation pour dire les choses. 

On choisit ses ennemis, pas ses alliés. J'ai choisi les fachos comme ennemis, et j'ai bien souvent les libéraux macronnards comme alliés. C'est ainsi. Je combattrai les assassins de Clément Méric à leurs côtés. 

5/ Citrons pressés

Le mouvement des lycéens qui se déclenche pendant la "crise des gilets jaunes", même s'il a un côté brouillon et fourre-tout selon moi, est légitime en soi, mais le côté Mai 68 deux point zéro de la période qu'on vit fait que tout le monde, notamment à gauche, fonce en semblant avoir mis le cerveau en position off.

Les images du moment d'interpellation filmé à Mantes-la-Jolie sont sidérantes mais j'aimerais bien que notamment à gauche on prenne le temps d'analyser et de ne pas être dans le pur émotionnel. Ne serait-ce que tactiquement bon sang! Nous sommes dans un moment de convergence des luttes où beaucoup à gauche sont très confiant dans leur capacité à infléchir l'idéologie majoritaire. Et voilà que dans ce mouvement bagnolocrate qui a déjà provoqué quatre morts et des milliers de blessés, bourré de tensions avec des forces de l'ordre à cran, on se met à rejouer la scène de la génuflexion en soutien... MAIS BON SANG VOUS DÉCONNEZ A PLEIN TUBES!

Si on doit faire la révolution ce n'est pas en s'agenouillant, non, mais... NON MAIS MERDE, QUOI! Si encore la non violence étaient prônée, une valeur montant en puissance dans ce mouvement, à la rigueur... Mais non, dans le même temps on comprend et on justifie la violence

Je reste debout aux côtés des lycéens de Mantes-la-Jolie, victimes des violences policières d'un commissariat notoirement abject à l'égard des populations locales. Si on est de gauche on connaît le Val Fourré, on compatit, on soutient. MAIS DEBOUT! DEBOUT! Debout aussi pour Zied et Bouna

Et debout face au racisme, aux intolérances, aux haines si présentes sur de nombreux ronds-points.

Convergence des luttes? Je lutte pour beaucoup de choses. Je lutte pour les générations futures. Le mouvement des gilets jaunes est une révolte pleine de colère contre la pénibilité du présent. Personnellement j'ai aussi de la colère car nous sommes déjà conscients que nos enfants auront une vie plus difficile que la notre. Or le côté "tout, tout de suite" de ce mouvement à pour corollaire un "après nous le déluge". C'est toujours à l'autre de faire l'effort. Désolé, je manque peut-être d'imagination, mais je ne vois pas d'issue où seuls les 1%, ou les 10% les plus riches ont tous les efforts à faire sans que les plus pauvres morflent. 

J'ai la conviction que l'un des chemins par lesquels les pauvres souffraient moins était la fin de la niche fiscale du diésel. Et là, on a toute la gauche, y compris une partie de celle qui se la raconte écolo, qui refuse de lâcher là dessus. Ce mouvement des gilets jaunes est violent. Trouvons une alternatives non violente. Mais retrouvons aussi, surtout, nos boussoles morales et idéologiques. Macron n'est hélas pas le pire des mondes possibles. Et le jaune est la couleur des traitres et des cocus.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

GiletJaune Etfierdeletre 17/05/2019 17:01

TU VIENS DE TE FAIRE SIGNALER A SESAM MONTREUIL POUR TES INSANITES INSCRITES SUR LE LIEU DE RENDEZ VOUS DE CENTAINES DE GILETS JAUNES TU N'ES PAS DANS TON DROIT TU VIENS DE SIGNER UNE INFRACTION COMMUNALE TU ES TOI MEME UN DECHET ARRETES DE SALIR LE COMBAT D'AVANT GARDE DES MILITANTS/ES TU INSULTES DES FAMILLES ENTIERES FAIS ATTENTION !!!