Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Référendum ADP : une campagne détournée

Et c'est parti pour une nouvelle campagne de communication municipale, à renforts d'affiches dans les panneaux sucette et de moyens publics mis à disposition. Il faut signer pour l'organisation d'un référendum contre la privatisation de l'aéroport de Paris. Bien que cette campagne ait le soutien de EELV, au national et au local, ce sera sans moi. D'une part parce que je suis dubitatif face à ce référendum, d'autre part parce que j'ai autre chose à faire de mon énergie militante que de m'embarquer dans ce qui s'apparente pas mal à un grand piège à cons pour la gauche. J'ai plus concret et utile à faire,à savoir faire gagner Mireille Alphonse et Djamel Leghmizi, les candidats pour l'écologie aux responsabilités à Montreuil.

Et c'est parti pour une nouvelle campagne de communication municipale, à renforts d'affiches dans les panneaux sucette et de moyens publics mis à disposition. Il faut signer pour l'organisation d'un référendum contre la privatisation de l'aéroport de Paris. Bien que cette campagne ait le soutien de EELV, au national et au local, ce sera sans moi. D'une part parce que je suis dubitatif face à ce référendum, d'autre part parce que j'ai autre chose à faire de mon énergie militante que de m'embarquer dans ce qui s'apparente pas mal à un grand piège à cons pour la gauche. J'ai plus concret et utile à faire,à savoir faire gagner Mireille Alphonse et Djamel Leghmizi, les candidats pour l'écologie aux responsabilités à Montreuil.

Bon, j'ai presque l'impression d'y avoir déjà passé trop de temps, à ce sujet. Désolé je ne trouve pas le lien vers le communiqué sur le site de la ville (c'est aussi un sujet, ça, tiens...) Faut quand même que je donne quelques arguments pour lesquels je ne suis pas vent debout contre la privatisation d'ADP. Allons y : 

 je ne souhaite pas la prospérité du secteur aérien, et surtout je n'y crois pas. Quand on me parle des dividendes générés pour l'Etat par ADP comme d'un argument anti-privatisation, je me dis que compter sur ce type de recette n'encourage pas une politique de transition visant à réduire la part de l'aérien dans le mix économique. Au contraire, ça incite à ce que ça fasse de la croissance, du flux, que ça crache. Jusqu'au crash? ça me parait difficile de vouloir bénéficier des dividendes de ADP et de vouloir la nécessaire diminution drastique de la conso de kérosène. Etre moins dépendant économiquement d'ADP, ça permet de taxer cruellement le secteur. 

C'est comme le tabac. Simone Veil n'a pu lancer la première campagne de santé publique à ce sujet qu'à la fin au monopole d'état, première étape de la privatisation qui a enclenché une augmentation violente des taxes. Quand l'Etat a trop partie liée à un secteur économique, difficile de mener une politique incitative qui semble aller à l'encontre de ses intérêts. 

L'intérêt général. Voilà le mot. Je ne suis pas convaincu qu'Aéroports de Paris soit une entreprise dont la pérennité et le développement soit d'intérêt général. ça se discuterais, hein, vous pouvez essayer de me convaincre du contraire, vous n'auriez pas besoin de pousser trop fort. Mais il faudrait pousser un peu quand même, et vous y mettre à plusieurs.

On trouve à la fois des arguments productivistes et des arguments "écolos" pour justifier ce combat contre la privatisation. Les fameuses réserves foncières. Je ne vois pas une cohérence et un clair parti pris, sinon un antimacronisme de principe, qui évite de donner trop de fond

Et quand bien même vous m'auriez convaincu, moi, un électeur de gauche plutôt réceptif, il vous manquerait encore plus de trois millions et demi de signatures. MAIS QUELLE IDEE a eu la gauche parlementaire de se lancer dans une telle aventure? Bon sang, vous ne voyez pas la pipe, le piège de ce débat? Pendant ce temps là, la société est traversé par des tas de débats nettement plus important que l'exploitation des aéroports de Paris. Les coquelicots, par exemple. Plus de signatures que pour le référendum ADP, et ce n'est ni grace aux forces de gauche, ni grace aux gilets jaunes. Continuez de signer, d'ailleurs. C'est ici. 

https://nousvoulonsdescoquelicots.org/

Alors il faudrait que chaque signataire d'ADP convainque au moins quatre autres personnes encore non signataires. Et ce dans les quelques mois qui viennent. Vous n'avez vraiment pas mieux à faire? Parce que moi, si. 

J'ai mieux à faire de mon énergie militante. Il y a une semaine le groupe local de EELV a choisi, par scrutin interne, le binôme qui conduira la dynamique écolo à Montreuil. Comme dans 39 des 40 villes de plus de 100 000 habitants, le choix stratégique est le dépôt d'une liste. Elle aura Mireille Alphonse à sa tête, et Djamel Leghmizi comme numéro deux. 

Ils sont tous deux, comme la grande majorité des militants et élus EELV, contre la privatisation d'ADP, et signataire de la déclaration de mobilisation de la majorité municipale. Mais en terme d'enjeu municipal, vous avouerez que ce n'est pas décisif et que vous les attendez sur d'autres débats sur lesquels ils ont beaucoup à dire, et à proposer : le logement, la propreté et l'environnement urbain, les transports, les services publics, etc... Tiens, d'ailleurs, de quoi selon vous les élus devraient-ils parler? Qu'est ce qui vous préoccupe? C'est vraiment la privatisation d'ADP?

J'espère que cette mobilisation pour le référendum aura au moins une vertu : provoquer massivement des inscriptions sur les listes électorales. Parce que si on n'est vraiment loin d'être sûr qu'il y ait un référendum, les élections municipales auront bien lieu en mars 2020.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article