Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Le Bas-Montreuil donne dans le panneau des cultureux

Parmi les milliers d'artistes de Montreuil il en est un qui donne énormément à la ville. D'après le journal "le Montreuillois", Pablo Feix semble carrément faire avancer la démocratie à lui tout seul. Mais il se pourrait que les habitants du quartier République aient une perception différente de l'histoire contée du "vouloir public" qui rejoint si bien le vouloir privé de quelques uns. Maintenant que les prochains conseils de quartiers sont bien indiquées sur ces aériennes sculptures utilitaires gageons que les citoyens seront nombreux à aider à l'élaboration d'initiatives habitantes. Et à ceux qui les manipulent et les détournent, présenter un panneau Stop

Parmi les milliers d'artistes de Montreuil il en est un qui donne énormément à la ville. D'après le journal "le Montreuillois", Pablo Feix semble carrément faire avancer la démocratie à lui tout seul. Mais il se pourrait que les habitants du quartier République aient une perception différente de l'histoire contée du "vouloir public" qui rejoint si bien le vouloir privé de quelques uns. Maintenant que les prochains conseils de quartiers sont bien indiquées sur ces aériennes sculptures utilitaires gageons que les citoyens seront nombreux à aider à l'élaboration d'initiatives habitantes. Et à ceux qui les manipulent et les détournent, présenter un panneau Stop

C'est Daniel Chaize, le pédant ex adjoint à la culture vipreyiste qui a écrit la meilleure analyse possible du nouveau journal municipal. Chaque numéro confirme cette analyse de la couche étouffante de peinture rouge que veut imposer Bessac à la ville, notamment par ce journal.

Et je crois que dans le numéro 9 de Montreuil Pravda le MONTREUILLOIS le plus emblématique, c'est Pablo Feix, page 26. Pablo Feix. Artiste, graphiste, affichiste. Vous ne le connaissez pas? Mais si! Son travail exceptionnel est largement diffusé dans la ville! Via le programme du Méliès. Eh oui, la Galande Noire, la boite qui conçoit le programme du ciné, c'est lui. On se rappelera de la brève période où le programme a été modernisé. Au grand dam de Pablo et de tous les fanas du Méliès. (Au passage, retour sur le blog de Daniel Chaize)

Peu de temps après la réintégration de L'EQUIPE du Méliès la Galande Noire avait repris le travail avec l'ancienne maquette. Sans appel d'offre bien sûr. On a sans doute gagné plein de fric avec ça, en renonçant à la quadrichromie et en dédommageant l'agence de comm qui faisait le nouveau programme. Si le prénom de Pablo Feix n'est plus présent dans la liste de l'EQUIPE du Méliès, on trouve tout de même un Feix, Alexis, dans la liste des personnel d'accueil et de contrôle du cinéma. Comment? Du fav... du cop... Non, pas de gros mots. AU FAIT ! Pablo Feix est aussi architecte. C'est certainement par hasard qu'il a été l'architecte d'un local du PCF parisien. Le monde est si petit...

J'ai bien l'impression qu'on retrouvera de temps en temps Pablo Feix sur ce blog, c'est quand même un élément très actif du système coco de Montreuil.

Nous apprenons que Pablo Feix a créé un conseil des artistes plasticiens de Montreuil. Comment? Vous n'en avez pas entendu parler? En fait c'est tout frais. Statuts associatifs déposés en octobre 2015. J'ai l'impression que cette asso sert surtout à capter la légitimité de représentation des artistes plasticiens vis-à-vis du politique et de flécher l'argent public que Montreuil consacre à la culture. C'est encore plus clair que le conseil du cinéma.

BON! AU FAIT! Les panneaux du Bas-Montreuil. Et cet article du Montreuillois. On notera la référence incongrue aux "déboires de mauvais voisinage" du grand Pablo. Il y a du souk rue Kenny Klarke? C'est inadmissible! Pourvu que ça ne brise pas le grand élan créatif... Et donc les panneaux d'info. Alors la lecture attentive des derniers comptes rendu du conseil de quartier Bas-Montreuil République contredit l'affirmation de l'"initiative des habitants" qui a donné tant de "liberté" à Pablo Feix. Il manque le compte rendu de juin, mais l'impression que ça donne est que ces panneaux sont une proposition portée d'un bout à l'autre par Olivier Cohen. Olivier Cohen dirige un théâtre privé rue Bara . Officiellement et d'après les compte rendu des conseils de quartier, le projet de Pablo Feix aurait emporté le choix des participants du conseil de quartier de Juin. Admettons. Mais cette version est un peu contradictoire avec le fait d'affirmer que c'était une initiative des habitants, le vouloir public, vu que ça faisait des mois que Olivier Cohen poussait cette proposition. Et parler de réalisation avec une grande liberté... Heu... et d'une l'enveloppe budgétaire était un peu contrainte (4000€) et de deux il n'y a que la moitié du projet initial qui est fait, deux panneaux installés et un troisième prévu. Alors que, nous dit Pablo, la société 20.12 a travaillé à perte! MAIS QU'EST CE QUE CA VEUT DIRE??? Enveloppe participative ou pas on parle d'argent public, punaise! On assiste ici sans doute à un dévoiement de la démocratie participative.

Aujourd'hui nous avons donc deux panneaux pas trop moches pour le moment, avec vitrine en plexiglas d'une surface d'un demi mètre carré fermant à clé, contenant actuellement (14 janvier) des infos périmées. Vous savez quoi? J'y ai appris que le conseil de quartier du Bas Montreuil se tenait à la maison de quartier Lounes Matoub le premier mardi des mois impairs. Le prochain est donc le 3 mai. Et si ces panneaux encourageaient le "vouloir public", plus de citoyens, à s'impliquer dans les conseils de quartiers?

Aux conseils, citoyens! Car si l'argent des enveloppes participatives doivent être au service de la recherche, pour ne pas dire de l'érement artistique, que ce soit assumé comme tel.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Conseil des artistes plasticiens 29/03/2016 13:52

Le Conseil des artistes plasticiens est une association loi 1901 qui a pour objectif la promotion, le développement et la diffusion de la création en arts plastiques, graphiques, vidéo graphiques, cinématographiques, poétiques sur tous médias. Cette association est financée exclusivement par la cotisation de ses adhérents et ne reçoit aucun subside de
l ‘état, de la région ni de la municipalité.
Le Conseil est doté d’une direction collégiale de sept personnes dont Pablo Feix.
Jusqu’à présent, l’association: le Conseil des artistes plasticiens n’a répondu à aucun appel d’offre.
La direction collégiale.

yannigg 29/03/2016 18:21

Je vous remercie de ces précisions. Vous revendiquez combien d'adhérents? Votre facebook ne mentionne aucune activité en 2016. Et pour le passé vous avez tout de même mis ça sur votre facebook. C'est pas une réponse à un appel d'offre, c'est une proposition de services aux frais de la collectivité, au Méliès, sans vergogne
https://www.facebook.com/Le-Conseil-des-artistes-plasticiens-480167975454396/?fref=nf
"Suite à la réunion du lundi 8 juin au Méliès, avec Alexie Lorca (Maire adjointe à la Culture), Denis Vemclefs (Directeur du Développement Culturel), Jane Toussaint (Chargée des projets avec les artistes du territoire) concernant le devenir du 116, Centre d'art contemporain.
Le Conseil des artistes plasticiens a transmis les projets suivants :
Nous nous proposons en tant que commissaire d’exposition,
assurant la création, la réalisation et l'organisation, de 3 expositions par an d’une durée d’un mois chacune et de 3 soirées de performances.
Le cycle de ces 3 expositions se terminera par un salon annuel d’édition d’art et de multiples.
Chaque exposition sera accompagnée d'interventions hors les mûrs :
conférences, interventions en milieu scolaire, rencontres avec le public…
Le jardin, à l’arrière du centre d’art, sera utilisé pour des installations.
Les moyens budgétaires devront être fournis au Conseil des artistes plasticiens, pour assurer les frais afférents au bon fonctionnement de ses projets.
D’autre part, le Conseil des artistes plasticiens suggère que les commissions statuant sur les attributions à projet nécessitant un jury, soient composées majoritairement d’artistes et professionnels des arts plastiques.
A près avoir répondu à la demande consultative et participative de la municipalité de Montreuil, nous attendons la suite donnée à ces propositions."

Henri 25/03/2016 18:27

Écoeuré par les 88% de Montreuillois satisfaits par l'ouverture du nouveau Melies d'après un sondage officiel, Yannig Geffroy renonce à le polluer chaque semaine sur Internet et à salir son équipe de formidables professionnels.

Henri 25/04/2016 09:47

Aucun adhérent. Aucune activité. Aucun bilan. Vous avez raison Yannig : M le Melies est un scandale et une association fantoche fondée à des fins purement politiciennes. Et le bide du siècle.

Sophie 22/03/2016 20:23

Vous connaissez plus représentatif de l'entre-soi qur Yannig Geffroy et ses trois amis verts démago ?

Eric 16/03/2016 18:34

On appréciera le "pédant" en couo de pied de l'âne pour qualifier Daniel Chaize tout en pompant ses idées. Seuls Yannig (et Dominique) trouvent grâce aux yeux de Yannig. Et tout cultureux est pédant n'est ce pas ?

cohen olivier 15/03/2016 16:49

Cultureux? Comment tenter de décrédibiliser une action par des sous-entendus creux... que voulez vous dire? Que l'idée était mauvaise? Que le cdq n'a pas besoin de panneaux? Que nous avons détourné des masses d'argent public? Que nous nous sommes arrangés entre membres d'une même corporation? Je pense qu'un bilan du travail de sape accompli ces dernières années s'impose avant que de se permettre de tels propos...

yannigg 15/03/2016 17:06

Je veux dire que ça me semble gonflé de présenter cette idée, que je trouve bonne au demeurant, comme émergeant du bouillonnement citoyen. Je veux dire aussi que 4000 euros c'était ce qui était prévu pour 4 panneaux et qu'il fallait tenir compte de cette contrainte. Pablo Feix se prévaut d'une liberté parce que c'était une initiative de quartier et cela je le conteste. Il y avait une contrainte : 4 panneaux, 4000 euros. La contrainte peut être un moteur créatif. Mais on pousse dans le même sens, non? pour un appel à une participation citoyenne plus massive dans les conseils de quartier. Bien sûr qu'il y a besoin de contrer l'entre soi des conseils de quartiers. Cette nécessité de plus de communication n'est il pas un aveu qu'il existe, cet entre soi? Car le coeur malin de l'article, c'est qu'on se retrouve avec une enveloppe participative qui permet de faire agir, puis de mettre à l'honneur dans le canard, encore une fois, un insider comme Pablo Feix.