Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Crise au Méliès de Montreuil 23 : Cosme en 14

Certains services publics de Montreuil, au nombre desquels les bibliothèques et le cinéma, sont gérés par l'établissement public territorial Est-Ensemble. Il semblerait donc logique qu'Est-Ensemble soit souverain dans sa gestion de ces services, et notamment dans la gestion des ressources humaines. Cependant, un accord plus ou moins tacite (je l'ai vu écrit, exprimé par le Président de l'agglomération Gérard Cosme dans le Parisien), un commun accord laisse la gestion "techno" à Est-Ensemble tandis que la volonté politique reste le domaine réservé des villes. J'ai mis un temps à le comprendre, en constatant que finalement le transfert très retardé (volonté municipale de Montreuil) du personnel du Méliès de Montreuil à Est-Ensemble ne changeait rien à l'impunité, la protection et la situation contractuelle léonine dont bénéficie Stéphane Goudet, car le Méliès est un objet politique au plus haut point, et son directeur artistique en particulier. Quand bien même l'administration ou le président d'Est-Ensemble auraient souhaité mettre bon ordre à la marche du cinéma Méliès, La réunion des Maires d'Est-Ensemble se serait sans doute corporativement opposé à une attaque à un pré carré de Patrice Bessac, un des leurs, et sans être complètement chocolat, Gérard Cosme aurait peut-être accusé le coup.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article