Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Pour les résidents du foyer Bara : tous unis jusqu'a la trêve

Peut-être trop intéressés par les luttes intestines de leurs mouvements, certains acteurs et observateurs politiques ont perdu de vue un sujet essentiel : dans moins de deux semaines, c'est la trêve hivernale, ce qui veut dire que ça y va fort sur les expulsions ces temps-ci. La plus importante, la plus emblématique, en préparation sur Montreuil, est celle des anciens locaux de l'AFPA. Les résidents du foyer Bara qui l'occupent depuis un an suite à la réquisition municipale sont en cours d'installation dans le Haut Montreuil. Reste cependant un travail juridique et social à continuer sur place, pour terminer cette réquisition avec la même exemplarité qu'elle a été menée depuis un an. Tout le monde est appelé à rester solidaire jusqu'au bout de la réquisition, dans ce moment crucial jusqu'à la trêve hivernale. Les gilets noirs ont toute leur place dans la lutte, s'ils acceptent qu'elle leur prééxistait, et que les résidents des foyers, nos concitoyens, ne les ont pas attendus pour organiser leurs luttes, avec leurs propres collectifs d'action ou en lien avec les corps intermédiaires, syndicats, partis politiques, associations militantes. (photo Lahcène Abib pour le journal l'Humanité)

Peut-être trop intéressés par les luttes intestines de leurs mouvements, certains acteurs et observateurs politiques ont perdu de vue un sujet essentiel : dans moins de deux semaines, c'est la trêve hivernale, ce qui veut dire que ça y va fort sur les expulsions ces temps-ci. La plus importante, la plus emblématique, en préparation sur Montreuil, est celle des anciens locaux de l'AFPA. Les résidents du foyer Bara qui l'occupent depuis un an suite à la réquisition municipale sont en cours d'installation dans le Haut Montreuil. Reste cependant un travail juridique et social à continuer sur place, pour terminer cette réquisition avec la même exemplarité qu'elle a été menée depuis un an. Tout le monde est appelé à rester solidaire jusqu'au bout de la réquisition, dans ce moment crucial jusqu'à la trêve hivernale. Les gilets noirs ont toute leur place dans la lutte, s'ils acceptent qu'elle leur prééxistait, et que les résidents des foyers, nos concitoyens, ne les ont pas attendus pour organiser leurs luttes, avec leurs propres collectifs d'action ou en lien avec les corps intermédiaires, syndicats, partis politiques, associations militantes. (photo Lahcène Abib pour le journal l'Humanité)

Résumé des épisodes précédents de la réquisition de l'AFPA pour le relogement des résidents du foyer de travailleurs de la rue Bara 

http://www.tous-montreuil.fr/2018/09/requisition-pour-le-foyer-bara-la-commune-contre-la-pref.html

http://www.tous-montreuil.fr/2018/09/rentree-politique-a-montreuil-les-dossiers-chauds-de-patrice-bessac.html

http://www.tous-montreuil.fr/2018/10/roms-bara-expulsions-pour-une-treve-en-attendant-la-treve.html

Rendez-vous dimanche à 16h30 devant l'Ex AFPA en haut de l'avenue de la résistance. Voici l'évènement facebook signé des Gilets Noirs, de "la chapelle debout"... et tout à fait abusivement " Les habitant-es du foyer Bara en lutte " . 

https://www.facebook.com/events/1149934771871118/

je ne sais pas si tout le monde a remarqué mais en ce moment j'essaie d'être un peu cool et sympa. Donc je ne vais pas vous livrer tout ce que je pense des gilets noirs qui nous livrent ce communiqué rédigé en écriture inclusive car Je ne suis pas un bon arbitre pour discuter le bon ou le mauvais goût.

Je vais juste dire qu'ils n'ont pas inventé les luttes dans les foyers

Je n'utilise plus le terme "camarade" comme les gilets noirs semblent le faire, au sein de mes orgas, syndicat et parti politique. Je préfère le terme de "copain", et j'ai des copains de parti politique vivant en foyer, j'ai des copains de syndicat vivant en foyer. je considère tous les résidents des foyers de Montreuil comme mes concitoyens. Avec ce que cela comprend de droits à conquérir et de responsabilités à assumer ensuite.

Le récit des gilets noirs n'est pas celui auquel j'adhère pour ce qui est de l'Histoire et de la réalité actuelle des foyers de travailleurs en général, et du cas du foyer Bara en particulier. Dans le cas actuel, nous sommes en lutte contre la préfecture, Mairie, associations, syndicats, réunis aux côtés des résidents. ça peut en emmerder certains d'être aux côtés du Maire si une stratégie électorale ou d'orga-branding encouragerait à s'en dissocier, mais c'est comme ça, il n'est pas interdit de faire de la politique selon des valeurs.

Comme je l'ai déjà dit, une barricade n'a que deux côtés. Sur le conflit de l'occupation de l'AFPA, je suis aux côtés de Bessac et des résidents, contre la préfecture, merci aux gilets noirs s'ils veulent nous rejoindre, pas merci s'ils essayent de déplacer la barricade que l'on peine à faire tenir, alors que ce communiqué ne dénote ni d'une connaissance minimum de la situation, ni d'un respect minimum des opinions, individualités et identités des résidents

Ah... J'avais dit cool et sympa... oui mais c'est dur!

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article