Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Montreuil 2020 : le Méliès, cinéma de campagne

En préparant la sortie de "ceux qui nous restent" en salles pour décembre 2019, Stéphane Goudet cherche une nouvelle fois à peser sur la campagne municipale de 2020, avec les pleins pouvoirs que lui ont laissés Patrice Bessac et Gérard Cosme. Son objectif? Continuer à jouir d'un bâtiment public à 18 millions et d'une équipe de 25 personnes comme de son jouet, en totale irresponsabilité, et en faisant fi des dégâts sociaux et moraux provoqués, des atteintes au service public. Un projet résistible.

En préparant la sortie de "ceux qui nous restent" en salles pour décembre 2019, Stéphane Goudet cherche une nouvelle fois à peser sur la campagne municipale de 2020, avec les pleins pouvoirs que lui ont laissés Patrice Bessac et Gérard Cosme. Son objectif? Continuer à jouir d'un bâtiment public à 18 millions et d'une équipe de 25 personnes comme de son jouet, en totale irresponsabilité, et en faisant fi des dégâts sociaux et moraux provoqués, des atteintes au service public. Un projet résistible.

Mais enfin c'est une obsession! de l'histoire ancienne! pourquoi en parler? Move on! Passe à autre chose!

Non. C'est une lutte, une lutte inachevée et indécise, parce que je ne l'abandonne pas. Ce n'est pas la lutte de Goudet, de l'équipe, de la CGT, du public ou du gratin cultureux montreuillois.

 C'est MA lutte.

Celle d'un représentant du personnel de la ville de Montreuil, puis d'Est-Ensemble, qui dénonce des abus graves et répétés de harcèlement moral, commis principalement par un renommé directeur de cinéma, faisant l'objet d'une enquête judiciaire. L'enquête traîne depuis quatre ans, on pressent l'enterrement par le procureur pour des raisons politiques. Car le renommé directeur a les politiques dans sa poche. Ils lui ont laissé une telle liberté, se sont tellement compromis pour lui que sa capacité de nuisance semble suffisante pour leur faire perdre ou gagner les prochaines élections.

Les communistes et socialistes ont laissé et même encouragé la réalisation d'un film à charge contre Voynet et les écologistes, à la gloire de la CGT et un peu agiographique à leur égard. Au nom de la liberté de création et la non ingérence dans les politiques culturelles ils ont bafoué la neutralité du service public. Ainsi Stéphane Goudet participait à leurs campagnes électorales. Il a presque cru possible d'enteriner un fonctionnement privé du cinéma à son avantage. ET QUI ETAIT LA POUR L'EMPECHER?

Et c'est exactement ce qui se prépare pour 2020. Gérard Cosme, président d'Est-Ensemble, et complice d'enfance de Bartolone tordra le bras des socialistes de Montreuil pour qu'ils se soumettent aux communistes. (Quoi MoVico? C'est mort, MoViCo. Mais c'est pas le sujet du jour). Mélenchon déclare "ne pas vouloir tourner le dos aux autres partis". De gré ou de force, les insoumis iront aussi avec Patrice Bessac. Et pendant les mois précédant les élections municipales, au travers de sa programmation orientée, le plus grand cinéma public de France servira la soupe au Maire et à ses alliés

Les écolos? ce sont des adversaires. On se prépare à diffuser pendant des semaines de campagne électorale un film à charge contre Voynet

Quels sont les obstacles à ce scénario de triomphe de Bessac (ou plutôt de Goudet) pour un second mandat, avec en prime humiliation des écolos, qu'ils soient unis ou divisés, en autonomie ou en alliance avec des alliés qui les méprisent assez pour cautionner "ceux qui nous restent" et les manipulations de Stéphane Goudet?

L'obstacle, en toute modestie, c'est moi. Yannig Geffroy. Représentant du personnel à Est-Ensemble, qui alerte sur les abus graves et répétés de Stéphane Goudet,  au préjudice des conditions de vie et de travail de certains de ses collègues.

Les collègues, ils sont plusieurs à avoir mentionné ce film, traitant de faits en lien avec leur activité professionnelle de 2012 à 2015, comme un sujet de préoccupation et de souffrance, et refusant d'y être exposé. Stéphane Goudet et certains de ses "collègues" réintègrent pourtant ce film dans leur univers professionnel, à un moment particulièrement sensible où le cinéma fait l'objet d'une énième enquête du comité Hygiène, sécurité et conditions de travail

Il y a d'autres faits. Plus graves, destructeurs pour les collègues. Mais celui-ci, ce film confirmant que la programmation du cinéma suit un agenda balisé par les élections municipales, est d'une nature à être porté à la connaissance du public

J'appelle chacun, à la mairie de Montreuil, et à l'hôtel de Territoire d'Est-Ensemble, à prendre ses responsabilités. Quoi, qu'est ce que ça veut dire? C'est clair, non? 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article