Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Montreuil, son maire anti-pesticides : des positions bien arrêtées?

Patrice Bessac vient de prendre un arrêté anti pesticides. Cet arrêté s'étend aux espaces verts privés non ouvert au public. En balayant une succession d'hypothèses plus ou moins plausibles parmi lesquelles vous ferez votre choix, nous allons tenter de répondre à la question que tout le monde se pose : MAIS POURQUOI A-T-IL FAIT ÇA?

Patrice Bessac vient de prendre un arrêté anti pesticides. Cet arrêté s'étend aux espaces verts privés non ouvert au public. En balayant une succession d'hypothèses plus ou moins plausibles parmi lesquelles vous ferez votre choix, nous allons tenter de répondre à la question que tout le monde se pose : MAIS POURQUOI A-T-IL FAIT ÇA?

1/ Pour se soumettre à l'injonction du groupe Alternative Ecologiste à Montreuil

Cet appel publié la semaine dernière m'avait paru grotesque pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'il était daté du second vendredi du mois, alors que depuis un an les coquelicots sont réguliers à se rassembler devant les mairies LE PREMIER VENDREDI DE CHAQUE MOIS. Ensuite parce que cette interpellation est un sacré aveu d'impuissance et d'incapacité à dialoguer avec le Maire de la part d'un groupe de sa majorité comptant trois adjoints dont celui aux pollutions urbaines. Enfin parce que de la part de personnes qui insistent si souvent sur le fait que Bessac cherche à diviser les verts, c'est une nouvelle fois lui donner l'épée de Salomon. Plutôt que de demander la tutelle du groupe local à EELV ils devraient carrément la proposer à Bessac. A propos de tutelle, ce n'est pas le sujet de l'article, mais  le groupe local EELV n'est pas sous tutelle, comme l'avait donc abusivement demandé certains de ses membres, fort minoritaires. Le groupe local, en conflit, fait l'objet d'un accompagnement, ce qui est tout à fait différent. Heureusement peut-être pour certains parce qu'en cas de tutelle des entorses caractérisées aux statuts feraient au minimum l'objet de remontrances. Voici un règlement intérieur de 68 pages. Les deux dernières sont instructives pour éclairer l'attitude d'une copine ces temps-ci. Comment? Une attitude de poukave? Certes. Mais contrairement à certains je ne prétends pas être bienveillant. La bienveillance est une vertu que je n'ai que rarement observée dans la politique locale. 

2/ Pour répondre à un an d'appel du mouvement des coquelicots.

Vaille que vaille, même à UN durant les vacances d'été, nous sommes une poignée à faire vivre le mouvement des coquelicots à Montreuil. Je maintiens un article chaque mois pour rappeler le rendez-vous. Vendredi 6 septembre, nous étions TROIS en tout et pour tout devant la mairie pour demander l'arrêt des pesticides de synthèse. Il y avait Xavier V., Jeanne S. et moi-même, Yannig G. Aucun autre militant et surtout aucun autre élu. Je peux convenir que l'aréopage soit douteux et clivant,  que nous ne soyons pas les personnalités les plus faciles pour les débats et les échanges, et que les gilets jaunes soient plus... heu... ... Bref. Quoi qu'on pense de certaines de ses manifestations au local, le mouvement des coquelicots a impulsé un mouvement national. Il se passe un truc qui produit du sens, qui éveille la conscience et le débat, grâce aux coquelicots. On me reproche de décrire les gilets jaunes comme le glyphosate des luttes. n'empêche, les coquelicots. Réguliers. opiniâtres. Magnifiques.

3/ Parce que ça ne mange pas de pain.

Après tout qu'est ce que change cet arrêté? Les pesticides ne seraient plus utilisés actuellement que par les particuliers et le secteur privé. Aucun moyen de renforcement des contrôles et de coercition n'est à priori prévu. Concernant l'utilisation par la municipalité de pesticides, un cas provoquait la polémique, celui du cimetière. Suite à la mise en place d'une stricte politique zéro phyto par Dominique Voynet jusqu'en 2014, des attaques étaient venues contre cette politique. Et dans la période de réaction antiécolo des premiers deux tiers du mandat de Bessac, On est semble-t-il revenu sur le zéro phyto dans l'ancien cimetière, pour que certain adjoint communiste insiste sur le fait que le cimetière soit "propre". Passons sur tous les sous entendus qu'il pouvait y avoir à la toussaint 2018 à insister sur la propreté. Maintenant que Patrice Bessac est pote avec Greta Thunberg, qu'il soutient avant tout le monde le maire de Langouëtje crois que ce sera dur de le coincer sur l'usage municipal du phyto. Mais certains essayent tout de même, ça ne grandit pas le peu de crédit qu'iels conservaient. Les cimetières ne sont pas trop dégueus à quelques semaines de la Toussaint, et le citron de la réaction anti-écolo a tellement été pressé, la situation de dérèglement climatique laissant si peu de doute, et les écolos étant tellement haut à Montreuil, on arrête un peu les conneries. Il était temps. 

4/ Pour perpétuer le leg de Dominique Voynet. 

Oui. Bon. D'accord. Encore une fois ce mandat c'est du deux tiers contre les écolos et du tiers écolo-on y croit fort. Bessac n'aura pas été un Maire écolo

5/ pour "protéger la santé et la qualité de vie des Montreuilloises et des Montreuillois".

C'est ce qui est dit dans le communiqué de presse. Ce n'est pas une raison saugrenue.

Montreuil, son maire anti-pesticides : des positions bien arrêtées?

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article