Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Observations sur l'observatoire (et sur la Coop Montreuil)

La campagne des municipales est lancée et en la matière ce qui se fait de plus pro est sans doute la Coop Montreuil, faux nez du pcf et de Patrice Bessac. Si pro que certains s'interrogent sur la manière dont le mouvement est financé. Sans apporter de réponse à cela, cet article va présenter certains faits qui semblent démontrer que Patrice bessac verdit peut-être mais ne renonce pas à certaines pratiques plus que limite en terme de mélange des genres. La première d'une série de vidéo facebook de soutien à ce mouvement met en scène Gautier Demollière, qui nous parle d'écologie. Il  est l'un des fondateurs et le trésorier de l'observatoire du partage. Son CV mentionne également des activités d'attaché administratif, de collaborateur d'élu (comme par hasard l'élu qu'il soutient politiquement par sa vidéo, et l'élu qui a accordé une copieuse dotation à sa jeune association), et de joueur de trombone. A propos de coulisse, l'oganisme de formation des élus PCF pour laquelle Sylvain Mustaki, Le cofondateur de l'observatoire du partage, est intervenu la semaine dernière, le CIDEFE, il est toujours sous observation par le parquet national financier pour soupçons de financement occulte?

La campagne des municipales est lancée et en la matière ce qui se fait de plus pro est sans doute la Coop Montreuil, faux nez du pcf et de Patrice Bessac. Si pro que certains s'interrogent sur la manière dont le mouvement est financé. Sans apporter de réponse à cela, cet article va présenter certains faits qui semblent démontrer que Patrice bessac verdit peut-être mais ne renonce pas à certaines pratiques plus que limite en terme de mélange des genres. La première d'une série de vidéo facebook de soutien à ce mouvement met en scène Gautier Demollière, qui nous parle d'écologie. Il est l'un des fondateurs et le trésorier de l'observatoire du partage. Son CV mentionne également des activités d'attaché administratif, de collaborateur d'élu (comme par hasard l'élu qu'il soutient politiquement par sa vidéo, et l'élu qui a accordé une copieuse dotation à sa jeune association), et de joueur de trombone. A propos de coulisse, l'oganisme de formation des élus PCF pour laquelle Sylvain Mustaki, Le cofondateur de l'observatoire du partage, est intervenu la semaine dernière, le CIDEFE, il est toujours sous observation par le parquet national financier pour soupçons de financement occulte?

Ah c'est parfait au niveau de la forme. Sur le fond je préfère ne rien dire parce que cet article risque d'être suffisamment méchant comme ça. Cette vidéo de rentrée de ce qui sera visiblement une série sur la page facebook Coop Montreuil présente un premier militant qui s'engage. Qui s'engage pour Montreuil, bien sûr. Et pour l'écologie. Mais selon moi surtout pour Bessac et le PCF, vu que c'est un membre de Coop Montreuil, la ruche à Idée. Gautier Demolliere... Ah mais bien sûr, le trésorier et cofondateur de l'Observatoire du Partage. C'est lui qui inaugurait? J'ai été voir sur le site de l'observatoire du Partage qui il était un peu. Un musicien. ça c'est pas mal, si je dois faire des photomontages il y a moyen de rigoler. Collaborateur d'élu? laissez moi deviner... Un certain Patrice B? Bingo. comme ça c'est clair, l'observatoire du partage, asso d'à peine un an grande bénéficiaire du fonds de dotation Montreuil Solidaire, a été fondé par un ancien collab de Patrice Bessac. Pourquoi s'emmerder, personne regarde! 

Sur le site de l'observatoire du partage, Gautier Demollière dit souhaiter "que Montreuil se dote d'une véritable politique publique du partage afin de porter au niveau communal une autre manière de vivre et d'offrir à ses habitants la possibilité d'y parvenir". Mais c'est une véritable profession de foi politique, ça! Il faudrait proposer ça au suffrage universel, ça aurait une chance de passer! J'ironise mais ces personnes se sentent légitimes, sûrs d'eux, pour oeuvrer dans un cadre associatif à quelque chose qui impacte beaucoup la politique publique, avec des moyens financiers, un soutien et une confiance du maire (tu m'étonnes!). Mais il y a là un problème démocratique. Si louables que soient les intentions des membres de l'observatoire du partage, leur conscience de l'intérêt général, leurs compétences,  C'est un abus de légitimité! Qui sont-ils pour définir une action si forte de politique publique? Un collectif citoyen très actif et engagé, comme la Voie est Libre? Même si Cathy Lamri est membre de l'observatoire ce n'est pas tout à fait la même chose, la génèse est loin d'être la même. On a ici une asso assez fourre tout, qui salarie, qui réseaute à fond, où finalement pas mal d'argent est amené à circuler, pour l'intérêt général, mais sans contrôle public clair! Et surtout, surtout, le côté partisan de l'association apparaît avec une insolence qui me révolte. Punaise, il y a vraiment des gens pour croire qu'on va partir au premier tour avec ces personnes? C'est insultant

Le second cofondateur de l'observatoire du Partage Sylvain Mustaki, producteur de variétés, dit qu'il n'a pas à se prononcer sur le versement de 50 000 euros à l'observatoire par le fonds de dotation mais "comprendre les réserves des uns et des autres". Au moins il ne nous prend pas pour des cons. 

A moins que ... l'action de l'observatoire du partage a été plutôt limitée depuis l'évènement de mai. Une AG où on a parlé d'avoir un local, des actions à l'international, mais concrètement... J'ai cherché des traces de TOOL, l'asso que plusieurs membres de l'observatoire se vantaient d'avoir monté conjointement. Aucune trace. L'engagement associatif ou politique, c'est un TRAVAIL. Bien souvent bénévole et ingrat. C'est pour ça qu'il faut être très attentif au comportement de ceux qui en font profession et en tirent revenu. Je déteste ceux qui insistent sur le fait qu'il gagneraient davantage d'argent à faire autre chose que de la politique ou de l'associatif. Le travail génère aussi de la reconnaissance, du sens, de l'enrichissement de capital social. Non, un François Ruffin, une Clémentine Autain, ou un Julien Bayou, une Claire Nouvian ne sacrifient RIEN pour les causes qu'ils défendent. En ces moments où ceux qui vivent de politique daubent les militants des partis, que même les militants non élus souffrent du discrédit des orgas, Il faudra peut-être revoir le financement de la vie politique

En la matière, le parti communiste est un cas. Comment ils font? Beaucoup s'interrogent, et on en vient souvent à regarder vers Montreuil. Un acronyme qui revient souvent, c'est "CIDEFE". Le Centre d'Information, de Documentation, d'Etudes et de Formation de Elus est une association organisatrice de Formation du parti communiste Français. jusqu'à très récemment le CIDEFE était sur le même site internent que l'ANECR, l'association des élus communistes, présidée par un certain patrice Bessac. Son site à passé la porte pour Paris, mais longtemps les locaux nationaux étaient à Montreuil.

Pourquoi je parle du CIDEFE? Parce que Sylvain Mustaki a donné une formation au CIDEFE

http://cidefe.fr/wp-content/uploads/2019/07/Programme-2019-Aix-1.pdf

Pourquoi je parle de ça? Parce que le Parquet national Financier enquête sur le CIDEFE

http://boutauvent94.over-blog.com/2018/02/le-cidefe-servirait-il-a-financer-le-pcf.html

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/isere/mairie-communiste-fontaine-isere-collimateur-du-parquet-national-financier-1427251.html

Pourquoi je parle de ça? Pourquoi je parle du fait que le président d'une association largement bénéficiaire du fonds de dotation Montreuil solidaire, dont le trésorier fut collaborateur de Bessac et est littéralement le premier supporter pour sa réélection, a donné une formation au CIDEFE, organisme soupçonné d'être un outil de financement occulte du parti communiste? 

Parce que ça mériterait des explications. Plus que de simple dénégation. Peut-être pourrait-on demander des comptes au trésorier Gautier Démollière, voir de quel instrument de musique il jouerait après le trombone. Et en tirer les conséquences si c'est du pipeau.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

omer 03/09/2019 20:58

on veut bien le jeune homme au trombone , mais qui finira au violon après nous avoir joué de la flûte ???