Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

On rentre dans le bain à Montreuil

Après de longues vacances je reviens commenter l'actu politique et environnementale de Montreuil. Quoi de neuf? Une nouvelle piscine qui ouvre dans son intégralité, une usine qui doit fermer, et un député dont on attend de voir, après avoir subi sa campagne d'affichage envahissante, si son implication locale le sera autant.

Après de longues vacances je reviens commenter l'actu politique et environnementale de Montreuil. Quoi de neuf? Une nouvelle piscine qui ouvre dans son intégralité, une usine qui doit fermer, et un député dont on attend de voir, après avoir subi sa campagne d'affichage envahissante, si son implication locale le sera autant.

Non non, je n'étais pas mort. Un peu calmé par les coups de pression reçus de la part de la police, des petits juges ou de mon employeur depuis deux ans? Je ne sais pas. En tout cas j'ai pris le temps de réfléchir et de discuter.

Et finalement on reprend. On reprend parce que c'est drôle, m'ont dit quelques amis. Et ne serait-ce que pour ça... Je pense que je suis prêt à subir d'autres mises à pied pour un jeu de mot. 

On reprend plus fondamentalement pour le lancement d'alerte. Le lancement d'alerte le plus présent sur ce blog, et celui qui me vaut de temps à autre quelques Même si les deux ou trois scandales (près d'une vingtaine en fait) de clientélisme ou d'abus divers des communistes que j'ai pu dénoncer dans ce blog ne semblent avoir aucune conséquence autre que la bouderie compréhensible de Patrice Bessac à mon égard, c'est important quand même. On reprend D'une part parce qu'on ne peut plus laisser passer ces pratiques qui mettent en péril la démocratie. On reprend d'autre part parce qu'il n'y a pas que les malversations des cocos sur lesquelles il faut alerter. Il y a la pollution urbaine. Avec actuellement l'affaire de l'Usine Verte de la SNEM . L'action des parents d'élèves s'intensifie avec la rentrée, mais des relais multiples de l'info, comme le sont des blogs comme celui-ci, permettent de faire circuler les infos. 

On reprend parce qu'il y a le local, mais aussi le monde. Actuellement les Rohingyas sont présent en marge de l'actualité, alors que ce qui tourne au nettoyage ethnique en Birmanie fait réagir. Mais il y a bientôt deux ans Moussa Ibn Yacoub, un humanitaire montreuillois voulant sensibiliser à leur cause était prisonnier au Bangladesh. Certains de ses soutiens étaient contestables mais sa cause était juste, à mon sens. 

On reprend pour porter un message écolo, indispensable, crucial. Il n'y a plus de députés écolos à l'assemblée. Les insoumis? Non, ce ne sont pas des écolos. L'écologie est la feuille de salade dans l'assiette du steak-frites de démagogie populiste que les insoumis nous servent à longueur d'antenne. J'avais présenté Alexis Corbière comme "le gros rouge qui tache" en raison de sa campagne de loin la plus polluante. Il parait que Monsieur Corbière est professeur. On le sait très donneur de leçon, mais sa campagne polluante et violente le disqualifie pour prétendre à représenter l'écologie politique

D'autant que ses soutiens du second tour, présents aussi sur le podium de la dégueulasserie, ont sans vergogne déversé leur matériel de campagne en surplus illégalement dans la déchetterie. Et après ça va dauber sur le travail des agents publics d'Est-Ensemble.

D'autant que ses soutiens du second tour, présents aussi sur le podium de la dégueulasserie, ont sans vergogne déversé leur matériel de campagne en surplus illégalement dans la déchetterie. Et après ça va dauber sur le travail des agents publics d'Est-Ensemble.

L'écologie, au second tour, je maintiens, elle était présente en la personne d'Halima Menhoudj. On reparlera sous peu de la recomposition politique en cours à Montreuil, et de comment, perso, je me positionne.

Ex-EELV, Halima c'est rallié au parti de François de Rugy. L'écologie macroniste. L'écologie des macronistes, à mon sens penche beaucoup trop vers l'expertocratie, j'ai pu échanger sur le sujet avec De Rugy et d'autres. Mais je le dis elle est plus authentique que celle des mélenchoniens, que je vois à Montreuil si souvent la brader quand le populisme anti-vert est vendeur

Voyez comment ils se sont comporté face à un vrai équipement écolo, la piscine des murs à pêches! Cette piscine ouvre son bassin intérieur lundi.

Y verra-t-on notre député? Je ne pense pas. Alexis Corbière n'est pas du genre à dire "lundi je peux pas j'ai piscine" à une sollicitation médiatique. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article