Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

FERMONS L'USINE VERTE

Je relaye la lettre de voisins et parents d'élèves car il y a des raisons de s'alarmer. Assez d'usines meurtrières dans nos quartiers. Merci de relayer cette info au maximum et dire à vos amis d'écrire aux Buttes à Morel (buttes.morel@gmail.com)

Je relaye la lettre de voisins et parents d'élèves car il y a des raisons de s'alarmer. Assez d'usines meurtrières dans nos quartiers. Merci de relayer cette info au maximum et dire à vos amis d'écrire aux Buttes à Morel (buttes.morel@gmail.com)

Chers membres,
Chers amis,
Chers voisins,


Une réunion de riverains et de parents a eu lieu samedi matin au sujet de l'usine toxique SNEM de la rue des Messiers. Malgré une forte pluie, plus de 50 personnes étaient là.
Il a été décidé à l'unanimité de faire une grève des parents à la rentrée, en refusant de mettre les enfants dans les écoles. Nous commençons également à nous organiser pour pouvoir garder à la maison les enfants de ceux qui ne peuvent pas se libérer.
Il a été également décidé de tous nous rendre individuellement à la mairie pour demander une dérogation afin que nos enfants ne fréquentent plus ces écoles polluées par cette usine. Vous ne remplissez pas le dossier, mais vous le demandez, et la saturation du secrétariat à l'enfance fera forcément remonter l'information alarmante. Le Maire va prendre peur. Faites-le, c'est important. Ou au moins téléphonez pour demander comment faire.
Enfin, il a été proposé (notamment pour les riverains qui n'ont pas d'enfants à l'école) de bloquer l'usine à la rentrée.
Comme vous le savez, notre association depuis sa création s'est toujours refusée de se mêler des problèmes de voisinages. Il est cependant de notre devoir de nous saisir du dossier de l'usine SNEM qui dépasse de très loin le problème de voisinage. Il s'agit là de mise en danger de tous les habitants du quartier, et plus particulièrement les centaines d'enfants qui fréquentent (et qui ont fréquenté) les écoles Jules Ferry 1 et 2 (ainsi que les maternelles Jules Ferry et Anne Frank), plus le centre pour autistes qui est à 10m de l'usine. De plus en 2018 un collège de 600 élèves sera à 150 mètres. Sans compter l'impact écologique sur le Parc Jean Moulin (des Guilands) classé Natura 2000 et en Zone de Protection des Oiseaux.
Nous avons encore découvert un nouveau cas de leucémie (un homme de 48 ans décédé en 2010 dans la rue des Messiers), et nous sommes à deux cas de Purpura dans la rue. Il s'agit également d'une maladie grave du sang. Nous ne pouvons pas faire tous les médecins de la région, mais merci de nous dire si dans le quartier des personnes ont été atteintes de leucémie, de purpura, ou autres cancers liés au Tétrachloroétylène, ou au Benzène (Benzoapyrène) notamment.
Nous demandons maintenant la fermeture définitive de cette usine (et ensuite la dépollution d'urgence du site).
Vous avez pu constater que la presse s'est très fortement intéressée à ce dossier (Le Monde, Le Parisien, France Inter, RMC, BFM TV, France 3). Un journal comme Le Monde ne consacre pas 1 page entière à une usine sans preuves. Le journaliste qui a fait un énorme travail d'enquête nous a fait peur. La liste des produits dangereux et cancérigènes utilisés est grande, et la dangerosité est plus qu'avérée. Bien plus qu'on ne le pensait…
Nous avons rencontré aussi ce matin les ouvriers de l'usine qui sont en conflit avec leur patron. Cela fait des années qu'ils lui demandent des mises aux normes et des travaux d'entretien. De l'eau tombe dans les cuves d'acide quand il pleut, des trous béants laissent sortir l'air pollué, ils n'ont pas d'aération suffisante au dessus des cuves. Ils nous ont discrètement donné la fameuse liste des produits utilisés (liste que nous demandons à la préfecture depuis 2006). Ils soutiennent notre combat, même si ils sont inquiets pour leurs emplois.
D'après eux le propriétaire de cette usine ne veut plus investir le moindre centime et la laisse mourir avant de s'en séparer. Il nous faudra être très vigilant afin qu'il ne disparaisse pas dans la nature et laisse aux contribuables les frais de dépollution (comme c'est trop souvent le cas).
Nous restons à votre écoute si vous voulez d'autres renseignements.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

MONTREUILLOISE 17/07/2017 10:53

La majeure partie de cet article est faux et/ou exagéré, le monde a fait un article sans preuve et en utilisant des produits disparu depuis plus de 15 ans, si au moins on était sur que c'est cela qui donne la leucémie tout le monde serait heureux... et ce serait plus simple de l'éradiquer, je pense qu'il faut être modéré tout peut donner la leucémie pollution voiture micro-onde nourriture hérédité et aucun cas de leucémie ou autre cancer dans cet usine, pour se débarrasser de ce qui nous gène on est capable de tout, et 90 % des salariés souhaitent conserver leur emploi et sont amer face aux mensonges cités dans un journal et qui a créé une avalanche pour tous les autres, à qui profite.... la valeur de l'immobilier multiplié par trois certains riverains quelques années vont bien en profiter !!!

Claire Boland 13/09/2017 18:06

Je tombe sur votre commentaire affreux , montreuilloise anonyme, par hasard.... Malheureusement la toxicité des produits utilisés dans l'usine n'est plus à démontrer. L'article du Monde est fait pas un journaliste qui fait très bien son travail. Penser que les riverains et parents d'élèves se battent pour la fermeture de cette usine pour faire monter les prix est monstrueuse et qui plus est, dans toutes ces personnes, il y a beaucoup de locataires. Perdre son emploi est très difficile, mais perdre sa vie me semble une alternative bien pire.