Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Roms du 250 Boissière Montreuil : les propositions d'un salaud

"C'est scandaleux!  A la mairie on nous ont dit d'appeler le 115". Le 115 qui ne répond jamais, à ce qu'on dit. Vraiment? Avançons d'une case.

"C'est scandaleux! A la mairie on nous ont dit d'appeler le 115". Le 115 qui ne répond jamais, à ce qu'on dit. Vraiment? Avançons d'une case.

La ville et beaucoup d'acteurs disent aux "aidants" des roms du 250 "appelez le 115". Comme si c'était simple et...

Bien que l'un des roms m'ai dit "pas le 115" j'ai appelé et je suis resté trois ou quatre minutes en ligne. Pas de réponse.

Une amie est resté vingt minutes au 115 sans avoir de réponse non plus.

Mais avant-hier dans les rues de Montreuil j'ai parlé avec une rom qui a appelé le 115 la semaine dernière... qui lui a proposé une solution.

"YG: Mais donc ils répondent?

-Oh j'ai attendu 40 ou 60 minutes. Mais c'est comme ça la France! Les papiers et tu attends. J'ai tous les papiers (elle me montre son gros portefeuille)

-YG: Mais c'est l'hôtel?

-Oui, l'hôtel à Pontoise (dans le 95). Mais ça va je peux laver bébé"

On lui a proposé une solution d'urgence et elle l'a accepté.

J'aimerais que les familles actuellement dehors à Montreuil profitent aussi du Samu social. Mais pour cela chaque famille doit accepter de prendre son destin individuel en main. On ne proposera pas de solution pérenne à un groupe de treize familles. Les services sociaux ont des difficultés mais pourquoi rajouter celle d'un traitement différencié des roms? Oui, pourquoi doit-on les garder comme un problème unique avec un traitement différencié, unis ensemble?

Certes c'est plus facile pour un collectif d'aide comme Rom Réussite. Mais sans aide sur la méthode et sans soutien des grandes associations, malgré toute la bonne volonté de Roms Réussite, dans une situation de lutte et de confrontation... PUNAISE ON N'EN SORTIRA PAS!

Si ils refusent une aide qui ne me semble pas complètement indigne parce qu'elle détruit une solidarité des 13 familles ça ne me va pas. Si ils n'acceptent qu'une solution "pérenne" ou une solution merdique parce que ça les garde dans un contexte merdique qu'ils connaissent ça ne me va pas. Dire "pas le 115" parce qu'ils connaissent la galère du 115 et ne veulent pas la revivre ça ne me va pas. Ici, sur l'espace public en ce moment ça ne me va pas.

J'aimerais que mes amis qui sont aux cotés des Roms et qui contrairement à moi ne sont pas des salauds dans une "solidarité de parti ou de clans", comme dirait Juliette keating... J'aimerais que le collectif de soutien des 250 de boissière, des 13 familles, oeuvre pour qu'il n'y ai plus besoin de lui. Ces 13 familles doivent elles rester unies sur plusieurs générations dans la galère? NON! Je ne soutiendrai pas une solution collective. Par contre j'aiderai ceux qui auront accepté les solutions forcément un peu pourrie qu'on leur donnera. Comment, s'ils sont loin ou éparpillés? Comme je pourrais. On fait toujours ce qu'on peut.

J'aimerais que mes amis lâchent prise et qu'on fasse trois chiffres sur le téléphone. Qu'on appelle le 115. Qu'on appelle 13 fois le 115. On a l'acceptation des 13 familles, non?

L'Etat nous doit. Que le cabinet de la mairie ou les élus le fassent, ce coup de fil. Après tout peut-être que l'indemnité d'un élu se justifie par le fait d'attendre longtemps au téléphone avant de sortir un communiqué demandant à l'Etat une action. La mairie demande peut-être un point précis des 13 familles pour détailler au 115, avec des détails et pourquoi pas des exigences particulières si elles sont raisonnables.

Si il n'y a aucune réponse au 115 au bout de 3 heures, j'admettrai qu'on voit les choses différemment.

Mais il est temps de lâcher prise et de laisser faire les pros, que les associatifs travaillent en bonne intelligence avec la ville et les services de l'Etat.

J'ai titré LES propositions d'un salaud. La seconde je ne peux pas l'écrire explicitement. Les vrais savent. Elle est à l'opposé de la première. Mais l'invitation chez les invités tient toujours. La porte reste ouverte.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

aldo spiletti 06/08/2016 17:55

le docteur SPILETTI bien aimé vos tweets rappelant que sous la municipalité Voynet un gymnase avait été ouvert et qu'à ce moment la manoeuvre était conduite pas des membres du FDG maintenant adjoints et n'oublions pas la blessurede M Boissier
au fait il va mieux ???