Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Montreuil dans Libé. 3 Les brardistes : une constance antiverts et contre tout

A quoi rime la stratégie de comm des six fidèles à Jean-Pierre Brard, qui concentre ses critiques sur l'héritage Voynet et tente encore et encore d'enfoncer un coin dans la majorité, ce qui semble avoir plutôt tendance à la ressouder? Si Patrice Bessac peut se féliciter d'avoir une opposition très prévisible et focalisant ses attaques sur les alliés qu'il contrôle le moins, il ne faut pas s'imaginer qu'il a là une roue de secours pour sa majorité. J'y crois pas une seule seconde!

A quoi rime la stratégie de comm des six fidèles à Jean-Pierre Brard, qui concentre ses critiques sur l'héritage Voynet et tente encore et encore d'enfoncer un coin dans la majorité, ce qui semble avoir plutôt tendance à la ressouder? Si Patrice Bessac peut se féliciter d'avoir une opposition très prévisible et focalisant ses attaques sur les alliés qu'il contrôle le moins, il ne faut pas s'imaginer qu'il a là une roue de secours pour sa majorité. J'y crois pas une seule seconde!

Si l'article de Libé a tout de suite été mis en ligne sur le site du Comité desCitoyens Montreuillois il aura fallu attendre une semaine pour avoir une réaction. Et encore. Une réponse centrée sur les audits financiers de la ville et de l'OPH. A croire que l'arrivée d'un directeur mis en place par Brard a amélioré ses sources d'information du groupe de JPB ou. Pas un mot non plus dans la newsletter pourtant parue bien après. Aux voeux de Ma ville j'y crois? RIen. Une maigrelette phrase de Nordine Rahmani, mais sinon des discours conforme à la ligne Front de Gauche sur le national. RIen sur le local. RIen sur le Grand Paris. Leila Guerfi a été élu au conseil d'Est-Ensemble au profit d'un rabibochage avec l'Agora Montreuilloise de Cheikh Mamadou mais n'évoquera pas la question du Montreuil dans ce Grand Paris. Des allusions à l'assemblée constituante, au revenu de base, à une nébuleuse de mouvements citoyens en constitution, et à la présentation d'un candidat aux législatives de 2017

Rien, rien, rien, avant le discours de Jean-Pierre Brard. Et sur Montreuil? Rien, rien, rien.

Ma ville j'y crois est un sacré néant idéologique. Punaise,je veux bien que ce soit les voeux, rassemblement, on ne cherche pas la polémique ni rien mais quand même! La seule chose qui était portée avec un peu de force et insistance, c'était de renouveler sa cotisation au mouvement!

Sur la table officielle, il y avait un modèle de lettre à envoyer à Patrice Bessac pour demander des comptes. Alors ça c'est efficace quand il s'agit de flooder, comme ce fut le cas au plus fort de l'affaire Méliès où le service courrier de la ville était débordé par les tombereaux de lettres scandalisées rédigées sur un modèle fourni. Mais dans le cas présent... Le citoyen qui envoie cette lettre va recevoir une réponse circonstanciée et préparée, voire invité en mairie... retourné. C'est totalement inoffensif pour Bessac. En fait est-il possible pour un mouvement qui partage tant de valeurs avec le FDG d'être une opposition efficace? Eventuellement en l'attaquant sur l'éthique. Mais en fait, heu... non, je dis rien.

La cible de Ma Ville J'Y Crois n'est pas Patrice Bessac. Ce sont les écolos. A preuve ce communiqué (il est encore plus clair sur facebook. CATASTROPHIQUE! Bond'là!) et cette insistance sur les audits.

Les audits sont demandés par Patrice Bessac et c'est lui qui leur fait dire ce qu'il souhaite. A savoir, comme il le dit depuis deux ans: c'est pas ma faute. C'est ma prédécesseuse. Il peut être certain que les oppositions en remettront une couche, le mettront au défi de rompre avec les verts piètres gestionnaires. Et ce seront aux écolos de se justifier, de répondre à l'opposition tandis que certains cocos (Lamarche, au hasard) en remettront une couche.

ça marche un peu sur le même système avec le PS. C'est pas ma faute mais celle du gouvernement qui nous doit. Tout est la faute du gouvernement austéritaire. Séparez vous d'eux! Crie l'opposition. Et Bessac se dédouane, laisse ses alliés se justifier, écrira plus tard que sa majorité est loyale et solidaire. Evidemment! Les opposants brardistes (et vipreyistes. ça c'est fait...) les opposants brardistes concentrent leurs attaques sur le ps et les écolos, du fait des manoeuvres de Patrice Bessac pour les exposer et les mettre un maximum en butte à la critique des habitants de la ville!

Cette stratégie exaspère les sympathisants et électeurs socialistes et écolos et sème la zizanie. Et fragilise la majorité

En écrivant ce chapitre je réalise que cet article est une excellente chose pour la majorité. Lui donner du ciment. Réaliser que c'est elle et elle seule dans toutes ses composantes qui le relève, le commente, chacun depuis sa position, tandis que les oppositions n'ont visiblement pas les munitions intellectuelles, idéologiques et morales pour s'en emparer prouve que cette union gauche plurielle de 2014 était le bon choix.

Maintenant comment faire? Je crois qu'il est temps que le Front de Gauche de Montreuil assume qu'il est uni avec les écologistes du bilan Voynet et les socialistes dont le parti est à la tête du gouvernement le plus critiqué de la cinquième république. Qu'il n'y a pas de majorité de rechange et qu'il faut accepter de se prendre des coups. Franchement, cet article, c'est de la rigolade à coté de ce qu'à pu se prendre Voynet dans la gueule. Petites natures!

Si c'est pas trop demander, un peu de remise en question sur le clientélisme, deux trois choses borderline sur les copinages et le respect humain seraient pas mal non plus

Post-Scriptum : je le vilipende, mais je voue une admiration à Jean-Pierre Brard pour son verbe, et j'espère pouvoir vous montrer pour le printemps un entretien avec lui sur le passé de Montreuil. Aux voeux j'ai été marqué par la mention que c'était les trahis, dont on se souvenait, qui marquaient l'histoire, et pas les traîtres. Après en politique on s'assassine mais on se pardonne. J'étais face à JPB entre Cheikh Mamadou et Mouna Viprey

Post-Post-scriptum : J'ai rencontré la famille de Moussa qui reste prisonnier au Bangladesh. La mobilisation, je le précise, est laïque. Continuez d'informer et de sensibiliser pour sa libération. Bientôt ici un nouvel article. #FreeMoussa

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

lovelo 04/02/2016 15:29

C'est vous le prochain maire de Montreuil? Vous êtes ecolo, bien, mais dans votre blog, vos comptes tweeter , jamais un mot sur l'écologie ( pas l'écologie politicienne que vous maitrisez à merveille).