Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

MONTREUIL DANS LIBÉ. 2 les socialistes : un parti, deux discours

Tandis que Razzy Hammadi lui plante des épines et que la section tape du poing sur la table, le groupe des élus municipaux PS continue de faire pleuvoir les pétales de roses sur Patrice Bessac. On observerait tranquillement en mangeant du pop corn si ça ne concernait pas aussi des questions de souffrance au travail d'agents municipaux

Tandis que Razzy Hammadi lui plante des épines et que la section tape du poing sur la table, le groupe des élus municipaux PS continue de faire pleuvoir les pétales de roses sur Patrice Bessac. On observerait tranquillement en mangeant du pop corn si ça ne concernait pas aussi des questions de souffrance au travail d'agents municipaux

A ses voeux du 27 janvier, Razzy Hammadi a taclé sévèrement Bessac. Il y avait matière. Razzy est amusant quand il parle de non cumul car celui-ci s'est imposé à lui par la défaite. C'est faire de nécessité vertu mais il est vrai qu'il peut pointer un engagement non tenu de Patrice Bessac à ce sujet. En ces temps de crise le "rôle des élus est d'être irréprochables". Sur le cumul, l'éthique, "on doit répondre aux questions". Il portait le fer plus loin que la section du PS. Et certains n'hésitent pas à dire que les déboires médiatiques de Patrice Bessac l'arrangent un peu trop.

"Bien sûr que c'est lui". Quand on évoque la source de cet article le nom de notre député fuse en une fraction de seconde. Personnellement je ne sais pas. Enfin disons plutôt que la question ne me semble pas très intéressante. Le journalisme, parfois appelé 4ème pouvoir, est dans un aussi sale état sinon pire, que pas mal d'autres institutions, notamment les institutions politiques. Qu'un coco brandissant triomphalement à l'occasion un article de l'Humanité accablant Voynet puisse beugler à l'infamie face à un article à charge dans Libé et crier à la forfaiture socialiste, ça ne manque pas de sel. D'ailleurs certains doigts accusateurs pointent aussi vers les écolos. Franchement, les verts de Montreuil, avec des journalistes dans leur poche? Vous y croyez? Bon, d'accord, l'article mentionne Patrick Petitjean... mais je crie au leurre!

Bref! le PS de Montreuil. Il y avait un bureau municipal le jour de la parution de ce Libé. On y a entendu des éclats scandalisés. Du front de gauche bien sûr, mais aussi du PS. Ce qui est curieux car dans cet article le PS n'est aucunement mentionné! Je vous avait dit que cet article était notamment intéressant par ses impasses et ses ellipses.Nous y reviendrons.

Le 22 janvier, 4 jours plus tard, le PS diffuse un communiqué. Il est ferme et sévère, n'est-ce pas? Il engage. C'est le communiqué d'un partenaire de majorité exigeant. J'irais plus loin. C'est un avertissement. Le PS en a produit quelques uns depuis 2014 : çuilà, sur la banderole "l'Etat nous doit" et çuilà aussi sur la démagogie antitram.

Ce communiqué a été discuté au PS. Dans le fonctionnement de ce parti, la majorité l'emporte. Et la majorité de la section de Montreuil souhaitait une réaction allant dans le sens de ce communiqué. Sauf que... la majorité avait l'unanimité contre elle! Je m'explique: l'unanimité des 8 élus municipaux du groupe PS. Tous contre une réaction de ce genre, qui selon eux fragiliserait la majorité. Ce communiqué parait, et là on devrait se dire, bon, terminé, on oublie et on bosse, Geffroy ou PetitJean vont faire les malins sur leur blog, l'opposition va jeter quelques crottes de nez mais ça n'ira pas plus loin.

A mon avis c'eut été sage mais ce n'est pas la fin de l'histoire des réactions PS. Le même jour que ce communiqué, Michel Namura, le directeur Général des Services de Montreuil, et l'exemple le plus éclatant des cadres des villes perdues par les communistes embauchés à Montreuil (il vient de Saint Ouen escorté d'un aréopage de camarades directeurs), Namura, donc, écrit à tous les agents de Montreuil pour leur transmettre la désintox du mair... OH! J'ai dit tous les agents? Non, en fait, juste les cadres. On les rappelle à la confiance, à l'unité face à l'attaque basse, on insiste sur la cohésion, la responsabilité. Neutralité? Non, mais ça doit juste être un oubli. Circulez, et diffusez la bonne parole.

Un exercice attendu. Je trouve ça détestable, en imaginant le cas d'un agent concerné par ces pressions, ce harcèlement, cette chasse aux sorcières... Mais je suis de parti pris, ce n'est pas parce que c'est dans cet article malhonnête et partial que c'est vrai n'est-ce pas?

Le PS est hors champ. ça peut surprendre quand on sait que le maire adjoint au personnel, Frédéric Molossi, est un socialiste, mais c'est pourtant le cas. Et mardi soir 26 janvier, à 23h32, tombe dans les boites aux lettres des agents une réponse de Choukri Yonis, signé par les huit élus socialistes, au courrier de Michel Namura. On renchérit et on parle d'"allégations sans fondement" à propos des mises en cause de l'encadrement dans l'article, sur les faits de pressions, de harcèlement, de chasse aux sorcières. SANS FONDEMENT? Il y a eu des grèves, des prises de position syndicales, des affaires qui se... SANS FONDEMENT? Excusez ma colère mais c'est cette lettre aux agents encadrants qui m'a décidé à prendre la plume pour écrire cette série d'articles. Il faut se mettre à la place du cadre sous pression, qui reçoit ce mail en pleine gueule et sait qu'il ne pourra pas compter sur une compréhension ou un soutien de ces élus, dont d'importants adjoints.

On parle bien d'une pure hypothèse pas vrai?

Car au cas où ces allégations sans fondement auraient une part de vérité, il faut que les agents victimes des pressions, en souffrance, ne se sentent pas complètement seuls. Et si elles sont vraiment sans fondement, dont acte, je ne suis plus à une plainte près.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article