Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Méliès de Montreuil : merci de votre participation

2015 fut l'année du crowdfounding au Méliès. Pour financer des expos, des restos... des films, bien sûr. Je remercierai ici mes contributeurs, et reviendrai sur le financement du film le plus attendu de l'année au Méliès. Pas le mien, celui d'Abraham Cohen. Car malgré l'apaisement proclamé à la réintégration, un an plus tard une grande collecte s'est lancée pour déterrer conflits et hache de guerre qui n'étaient pas profondément enfouis.

2015 fut l'année du crowdfounding au Méliès. Pour financer des expos, des restos... des films, bien sûr. Je remercierai ici mes contributeurs, et reviendrai sur le financement du film le plus attendu de l'année au Méliès. Pas le mien, celui d'Abraham Cohen. Car malgré l'apaisement proclamé à la réintégration, un an plus tard une grande collecte s'est lancée pour déterrer conflits et hache de guerre qui n'étaient pas profondément enfouis.

"Lumière sur le Méliès" fera sans doute l'objet d'autres articles, parce que c'est tout de même un bon morceau de la saga Méliès comme projet totalitaire, et qu'à priori il a encore un destin. Ici on va se concentrer sur l'épisode touscoprod du printemps 2015 pour enchaîner sur d'autres collectes participatives ayant connu d'autres fortunes.

Nous sommes fin mars. L'ouverture du nouveau Méliès a encore été reportée. Mais le renommé directeur artistique a deux autres priorités: 1/ Le deuxième tour des cantonales où il prend parti en s'asseyant comme d'habitude sur le devoir de neutralité et de réserve 2/ le lancement public de la campagne de crowdfunding de "Lumière sur le Méliès" dont il est la vedette. En voici la page sur la plateforme touscoprod. Je vous laisse vous faire une première idée sur le film si vous ne l'avez pas déjà bien arrêtée, de toute façon j'y reviendrai. Ici je veux revenir sur les deux mois de campagne. Le réel producteur du film, qui encaisse les contributions, c'est ad Libitum société de Dominique Cabrera. La cinéaste montreuilloise en première ligne du soutien au renommé directeur, siégeant au conseil du cinéma est financièrement intéressée dans la construction de cette machine à déverser du fumier sur Voynet et les verts.

La campagne sera relayée dans le Tous Montreuil (l'original, ne pas confondre! page 11) donc soutien municipal, par la parole errante qui accueillera une soirée de collecte avec diffusion d'un film C'est bien, non? On diffuse un film en concurrence avec le cinéma municipal! Comme en 2013 quand il s'agissait de pourrir le travail du service public! AAHH, le bon vieux temps.

D'après le site il y a à peu près de quoi faire le montage image. Reste que la barre du financement complet est fixée à 25 000 euros. On voyait Abraham Cohen et Goudet tourner des images lors de l'inauguration. Wait and see mais ça devrait être magnifique.

A mon tour. Alors comme je l'ai dit, merci de votre participation. I DID IT. Enfin, j'ai réussi une collecte de crowdfounding en vue de tourner un film.

Pourquoi m'en cacher? L'intention initiale était clairement de faire une réponse low cost à "Lumière sur le Méliès". On commence le voyage, on s'éloigne de son point de départ et on repère des buts plus séduisants. De rues en rues Je me suis beaucoup amusé à la GoPro, filmant les plus beaux murs de street art avec un style très discutable, et faisant quelques incursions dans le bizarre. J'ai fait des découvertes et des rencontres et décidé de conter l'histoire de Montreuil avec un Méliès traversant les murs de l'espace et du temps .J'avais découvert l'Episode des 200 punks attaquent la police et d'interviewer deux "protagonistes" de l'époque. L'un d'eux est Jean-Pierre Brard, et je sens bien que s'il ne m'a pas encore répondu ça pourrait devenir compliqué après lui être de nouveau fermement rentré dans le chou.

Bon. J'ai d'autres idées. Et quoi qu'il arrive il y aura d'ici quelques semaine le premier chant de l'odyssée Méliès. Car j'ai réussi le financement et pu acquérir une GoPro avec ses accessoires, un ordi qui dépote, un enregistreur zoom de très bonne qualité, un drône... Reste un peu de sous pour un vélo. Je paierai un peu plus d'impôts cette année, et je vais claquer tout mon argent de poche dans le projet, mais c'est passionnant. Ecrire. Créer. Je m'envole. L'écriture du film m'a conduit à reprendre l'écriture romanesque. Bref, a vraiment détourné mon énergie vers un élan positif. Alors, que fais-je ici à m'acharner sur Stéphane Goudet? Réponse, j'entame l'odyssée Méliès. Il faut d'abord terrasser le cyclope pour affronter la colère des Dieux.

Passons à deux collectes ratées ou qui me semblent en passe de l'être.

L'animation mouvements d'images a eu lieu dans la verrière de la cité de l'espoir malgré la foirade de la collecte kisskissbankbank. Dominique Whilloughby est un universitaire qui donne des confs et qui croise sans doute régulièrement Goudet. L'asso Oazart est une asso à but non lucratif qui me pose un petit soucis parce qu'elle se retrouve plutôt dans des trucs à visée lucrative, comme des ventes ou des trucs comme cette collecte qui dans le " à quoi servira l'argent" ne se donne même pas la peine de donner le change, "tout travail méritant salaire". Ouille l'esprit loi 1901. Bon, la ville et l'OPH de Montreuil sont partenaires et au bout du compte ont financé l'opération mais ça craint un peu. Ce qui craint beaucoup ce sont les grosses contreparties. Regardez la colonne de droite ... Mais oui, tout tranquillement cette collecte se prévalait de pouvoir proposer des carnets de 10 places de ciné pour tout don de 80 euros ou plus.

Alors j'ai fait une collecte kisskissbankbank. Je suis un peu déçu que cette plateforme ait laissé passer ça, mais surtout : est-ce bien légal? J'ai une controverse avec Alexie Lorca à ce sujet. Je pense que c'est tout à fait irrégulier. Et ça ne correspond pas au fonctionnement des cinémas d'est Ensemble, sauf à avoir une convention particulière. Je l'ai appris grâce à Mouvement d'images. Grace à eux une asso supplémentaire profite d'une convention.

Le meilleur pour la fin. MMMMH Les bons cookies et la bonne soupe! Alors la Fabrique Utile aura aussi au moins un article à part. Le restaurant du Méliès, lauréat d'un appel à projet qui mentionnait quand même que le choix serait aussi basé sur le sérieux financier , dépose ses statuts plusieurs mois après avoir REMPORTE l'appel à projet où ce genre de document est obligatoire, se domicilie au Méliès ... et lance un Crowdfunding pour remplir son frigo et payer sa comm! Là aussi, place de ciné et affiches offertes. Je ne sais pas ce qui est le plus scandaleux, qu'ils osent lancer un crowdfunding ou qu'ils le plantent de cette manière.

Parce que dans un mois si la collecte rate, le bandeau vert "coup de coeur" sera remplacé par un bandeau rouge "non financé". C'est bien, le nom "Le Méliès" avec la mention non financé! Super génial!

Ils en sont à 110 euros, 2% de la collecte. Vous savez quoi? Je leur donne 10 euros. J'aurais mon nom sur leur site quand il sera fait.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sonia 21/01/2016 20:06

Je n'attends rien de votre petit film vengeur. Ma petite soeur filme mieux que ce que j'ai vu de vous sur YouTube. J'imagine qu'il ne sera visible que sur vimeo (Monde !). Mais pourriez vous me dire où en est Lumières sur le Melies svp ?

Sonia 22/01/2016 16:18

Vous confondez accessible sur YouTube et programmé. C'est bien un de vos problèmes. Mais gageons que votre petite cour de 5 personnes le regardera. C'est bien le nombre de personnes qui ont signé votre pétition non ? Et ça prétend ensuite agir au nom du peuple ?

yannigg 21/01/2016 22:05

Mon film devrait être diffusé sur la chaîne YouTube.

yannigg 21/01/2016 22:04

Je n'ai pas d'informations à vous donner sur "Lumières sur le Méliès " mais si vous avez participé à son financement vous devriez savoir où vous en êtes parce qu'on vous doit des comptes. Ne mettez pas trop de pression sur votre petite soeur.

Edith 20/01/2016 00:16

Yannig se retourna et comprit qu'il était tout seul dans son délire.

Cathy 17/01/2016 00:26

" Que fais je ici à m'acharner sur Stéphane Goudet ?". Quand un syndicaliste assume de harceler un agent de la fonction publique.

Fabrice 16/01/2016 14:21

Ah ! La convention ! Elle en est où celle de Vie libre ? Et nul besoin de convention pour acheter des carnets de 10. Encore une attaque pourrie.

Fabrice 17/01/2016 00:24

Donc ceux. qui ont payé ont aussi payé pour avoir un abonnement. Bref rien à voir avec Le Melies et encore moins avec la direction artistique. Vous êtes encore à côté de la plaque. Que be feriez vous pour jeter le soupçon et salir ?

yannigg 16/01/2016 14:27

Vie Libre bénéficie d'une convention. Pour acheter des carnets non conventionnés il faut être abonné et pour les utiliser il faut présenter sa carte d'abonnement ! On ne peut pas les utiliser sans présenter sa carte. Alors je pose la question à quel titre prétendait on distribuer des places valables sur le reseau des cinémas est ensemble comme prime?

Clara 16/01/2016 14:18

Monsieur Geffroy n'est pas seulement bibi - othecaire. Il est syndicaliste assumant de s'acharner contre un directeur et contre le service public du cinéma et bientôt videaste. Admiration.

Sophie 17/01/2016 01:05

On devrait suggérer à Stéphane Goudet de vérifier cette histoire de convention Vie libre. Comme dit l'autre il n'y a pas de raison que ce soient toujours les mêmes qui trinquent.