Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil. Ecolo et populaire!

Tous Montreuil, un regard indépendant et critique sur l'actualité politique, citoyenne et environnementale à Montreuil sous Bois, Seine-Saint-Denis. Veiller, Lancer l'alerte, commenter et critiquer l'exercice du pouvoir, s'impliquer dans la Cité, au présent et au futur!

Méliès de Montreuil : 2016, un programme chargé

Stéphane Goudet est soutenu jusqu'à l'absurde par des supporters qu'il mobilise quand il se trouve en difficulté. Combien le suivront et jusqu'où les conduira-t-il en 2016 alors que sa posture de victime devient difficilement défendable?
Stéphane Goudet est soutenu jusqu'à l'absurde par des supporters qu'il mobilise quand il se trouve en difficulté. Combien le suivront et jusqu'où les conduira-t-il en 2016 alors que sa posture de victime devient difficilement défendable?

Bonne année à tous.

Je comptais attendre quelques jours avant de reprendre la plume mais cette nuit les notifications de commentaires et de consultations ont explosé sur l'article où j'ouvrais le débat sur la politique artistique du cinéma Méliès.

Pour résumer : j'y prétendais que la programmation du cinéma faisait des impasses dommageables à l'intérêt général, tant en terme de rentabilité qu'en terme d'offre tout public; que l'élitisme de la programmation ne faisait pas du Méliès un cinéma populaire et que la fréquentation en était pour le moins décevante.

Les commentaires que j'ai reçu, à peu de temps d'intervalle, allaient tous dans le même sens, avec les mêmes arguments, et se répartissaient entre une défense sans nuance de la direction artistique de Stéphane Goudet, et des attaques personnelles. J'ai masqué celles mettant en cause des agents publics, gardé celles concernant Dominique Voynet et moi-même, pour édification.

Rien de neuf, le répertoire ne se renouvelle pas et il s'épuise. Et ce répertoire devra en plus rapidement trouver d'autres arguments, un peu plus solides, un peu moins insultants. Et dans d'autres champs un peu minés.

Car l'année 2015 se termine par l'annulation du contrat de Stéphane Goudet, déclaré illégal.Pour le recours en annulation sur le contrat actuel, il n'y a pas un boulevard, mais une avenue. Légalement, Stéphane Goudet pourrait ne pas pouvoir finir l'hiver au Méliès. Et dans ce cas il faudrait soutenir une nouvelle combine en déni de droit de la part de la mairie. Faut-il que le maire l'aime, son Stéphane. Pour ce qui est du reste du conseil municipal...

Le groupe municipal écolo se désolidarise très clairement depuis le début de la réintégration.

Les oppositions? Les autres composantes de la majorité? Attendons la suite. Le montant du salaire de Stéphane Goudet choque un peu dans la population. Mais quand on aime ne compte pas, n'est ce pas?

Déroulons la suite du programme. Car 2015 ne marque pas le "clap de fin" des affaires judiciaires, comme le titrait le Parisien. Cette affaire de diffamation, justement. On ne va pas tarder à être informé de ses résultats. Comment se fait-il que les supporters de Goudet ne claironnent nulle part leur victoire? Voynet n'est tout de même pas relaxée!!!!???!!!!

Si?

Dites moi ça va devenir un peu plus ardu à soutenir, non, une équipe dont on pourrait dire impunément qu'ils ont utilisé un système de double billetterie condamné par le CNC pour détourner les recettes publiques pour des usages tels que des faux frais à Cannes, des avances sur salaire, et, selon certains témoignages... de la drogue! L'enquête administrative que l'on s'était évertué à discréditer redeviendrait audible.

Alors derrière? ça suit? On reste groupier?

Parce qu'attendez la route est encore longue. Première étape, le conseil du cinéma le 14 janvier. Une instance un petit peu dévoyée de son objet mais qui nous promet une nouvelle séance délicieuse et de bonne ambiance. Il y sera peut-être question du transfert du personnel à Est-Ensemble, inéluctable. Le personnel (aux effectifs gonflés) freine des 4 fers et en juin 2014 la réintégration faisait obstacle au transfert. Un non transfert est possible, mais dans ce cas Montreuil devra assumer seul le coût de l'équipement. ça peut coûter cher. Mais encore une fois quand on aime on ne compte pas, n'est ce pas?

Admettons que la ville continue à soutenir vaille que vaille Goudet. Que donc la tendance de fréquentation permette de tabler sur une fréquentation de 320 000 entrée par an, car c'est l'objectif. Que le tribunal administratif se déjuge. Que l'on soit dans les clous de la légalité. Alors Goudet aura à répondre de graves accusations de harcèlement moral.

Quoi? Vous avez vraiment cru que Voynet se retrouvait seule sur le banc des accusés? Que nenni! Déjà, potentiellement je peux m'y retrouver. Je suis en effet visé par une série de plaintes. Pour diffamation notamment. Parce que j'ai dit et répété que Stéphane Goudet avait commis des abus que leur répétition rendaient constitutifs de harcèlement moral. Mais bon passons. Il parait que l'ordre des médecins aurait été saisi sur le cas de l'enquête tout à fait accablante de début 2012... mais qui devait être de l'acharnement, déjà. Le médecin ment, je mens... Seul Goudet dit vrai, n'est ce pas? C'est certainement lui qui est harcelé. C'est lui la victime.

Qui l'aime le suive

Méliès de Montreuil : 2016, un programme chargé

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

emmanuel 18/02/2016 14:01

A Serge, Clara, Laurent, ...et tous les autres que je ne connais pas mais qui semblent me connaître.
Où êtes-vous?
je n'accomplis pas de vengeance absurde, je rappelle des faits.
Je ne disparais pas : j'ai plein d'autres choses dans mon existence qui, chez vous, fait défaut.
Vous n'êtes pas concernés par cette histoire et vous passez des heures à poster...
En tout cas, vous obéissez au doigt et à l'oeil au Maître... tout le monde a disparu
Je note qu'aucun d'entre vous n'a le courage et l'honnêteté de donner son nom de famille. c'est dommage pour l'édification des foules

Henri 21/01/2016 08:58

"Diffamez, diffamez, il en restera toujours quelque chose ".

Serge 17/01/2016 13:08

Emmanuel Rigaud : contredit par toute l'équipe du Melies, démenti par une enquête administrative de 3 mois, débouté par le tribunal administratif. Et malgré le fiasco, toujours à l'attaque. Passez réellement à autre chose au lieu d'accomplir votre petite vengeance absurde.

Clara 16/01/2016 13:59

Il avait annoncé que son précédent post ferait le vide en même temps. N'attendez pas trop de réponses. Il ont pratique et cautionne le pire. Ne comptez pas sur eux pour en répondre. .

Laurent 16/01/2016 13:48

Tout Rigaud est là. Une attaque cachée derrière un rideau, une accusation hyper criblée puis élargie à toute l'équipe, puis disparaît.